Nos sites et partenaires

    Desserte ferroviaire

    La SNCF a entamé un vaste chantier de développement de la liaison ferroviaire avec la Suisse appelé CEVA (Cornavin Eaux-Vives Annemasse).

    Ce chantier améliorera la liaison ferroviaire avec Genève, ce qui facilitera les déplacements des frontaliers ayant choisi le train comme mode de transport. Ce projet inclus le doublement de certaines portions de voie, la suppression de trois passages à niveau et une amélioration de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, notamment dans les gares de Sallanches et Saint-Gervais-les-Bains-Le Fayet.

    La participation financière de la Communauté de Communes s’élève à 475 000 € sur un budget total de 234,2 millions d’euros répartis sur cinq ans.

    Le Conseil communautaire a adopté une motion pour le maintien des engagements de l’Etat sur la convention CEVA.Il est en effet mentionné dans la convention que « Concernant le Train d’Equilibre du Territoire (TET) Paris-Bourg-Saint-Maurice/Saint-Gervais sous autorité organisatrice de l’Etat, le projet devra permettre le maintien du niveau de service actuel :
    – Un aller-retour quotidien du début du service annuel jusqu’à la la fin mars et plein été
    – Les vendredis, samedis et dimanches le reste de l’année. »
    Or, l’annonce en février, par le secrétaire d’Etat aux transports, de mesures visant à interrompre les liaisons quotidiennes des trains Intercités de nuit laisse peser une inquiétude et un risque important du non-respect de cette disposition. D’autant plus que cette annonce s’inscrit dans un contexte où il a déjà été constaté l’annulation de certains trains de nuit et la diminution, ces dernières années, du nombre d’aller-retour quotidien des TET. Le maintien du niveau de service est  mis en suspens.

    C’est pourquoi, au regard de ces éléments, la Communauté de Communes, soucieuse des enjeux économiques, touristiques, sociaux et environnementaux de la desserte ferroviaire de son territoire, souhaite rappeler à l’Etat la force des engagements contractuels et réciproques pris dans le cadre de la convention de financement du CEVA.

    Découvrez la dernière lettre d’information du chantier CEVACTU4-Juin 2016

    Plus d’informations sur www.ceva-france.fr